Chargement de la page en cours ...

Les hommages

Madame Monique ALBRECHT née GUISOT
Monsieur ALBRECHT, nous nous croisions à l'Ehpad. Vous forciez mon admiration (et celle de tous) par votre présence auprès de votre maman, la gaieté que vous lui transmettiez entre autres grâce à vos chansons, qui manqueront certainement à tous les résidents. Et elle aura eu cette dernière et rare chance de danser avec son fils lors du repas d'été.
Mes plus sincères condoléances à vous et à votre famille.
Monsieur Jean-Louis MARCHAL
De tout coeur avec vous dans cette épreuve Que nous partageons
Ces amis strasbourgeois
Monsieur André ARTHAUD
A toi mon oncle
Je garde de bons souvenirs de toi même si nos rencontres étaient très rares
Je viendrai te dire au revoir demain
RIP DÉDÉ 😢
Monsieur André DARDINIER
sincères condoléances de la part de deux anciens collègues Japy
(Serge Pinsmail - Constant Heili)
Monsieur Michel BERTINET
Michel, je viens cette après midi d'apprendre cette tragique nouvelle qui m'a bouleverser. Je retiendrais toujours ta bonne humeur, ton envie de nous voir réussir. Grâce à toi et Nicolas m'a vie à changer . Mon permis obtenu en même pas deux mois. ... tu va laissez un grand vide. Merci pour tout , je ne t'oublierai jamais Michel .
Madame Aurore LEPITRE
Tu es partie le rejoindre parmis les étoiles.
Repose en paix petit Ange et même si la vie à fait qu'on ne se parlait plus depuis quelques temps je n'ai jamais cessé de penser à toi.
J'entends encore ta voix me chanter cette chanson que j'aimais tant...
J'espère que de là ou tu es tu y trouveras un monde meilleur tout en gardant un oeil protecteur sur ton homme,tes 2 petits loulou et toute ta famille.
je t'aime petit Ange .
Toutes mes Condoléances à la famille et beaucoup de courage pour affronter cette dure épreuve
Alexandra G
Madame Aurore LEPITRE
j espère de tout mon coeur qu il y a quelque chose de l autre côté que ma cousine est auprès de son papa qu ils sont réunis avec notre famille je souhaite beaucoup de courage à Marc cornbois ainsi qu aux deux bouts de choux
Monsieur Marc COLARDELLE
Sincères condoléances à Christiane et toute la famille pour Marc, un ami de Tournebride (années 75) ...
Monsieur Dominique FLOSSE
Nous avons appris le décès de notre frère Dominique et partageons la douleur les plus sincères pour vous et votre familles de font du cœur, que le seigneur vous accompagne et vous soutienne Amen.
Monsieur Yves NERAUD
Raphael NERAUD 23/02/2017
YVON, Voici une petite histoire rien que pour toi, d’alcool de prunes « Reine-Claude ». C’est une dernière
bouteille et je viens t’en donner un petit verre. A consommer avec modération … lol … comme disent les jeunes.
Alors voilà, saches que le vieil arbre Claude est abattu tout seul, sans un sou, sans famille et sans ami(e). Sa
grande fille Reine agit comme son père mais nous la laissons continuer sur les mêmes traces. Nous en avions
déjà parlé et rigolé ensemble. Nous avions vu juste. Toi, tu avais une personnalité et des compétences
nettement plus appréciés et en plus par beaucoup de personnes. Toi, tu nous manques beaucoup plus. J’ai revu
dernièrement un de tes anciens copains, avec qui nous avons parlé de toi, de pêche, de chasse et de travaux du
bâtiment, de ta force, de ta bonne humeur, de ton sourire ... En revanche, cet ancien copain ainsi que ses
enfants ne se souvenaient que de la mauvaise humeur du Claude et de sa Reine. Ah lala, qu’est-ce que nous
avons pu en rire de leur stupidité et de leur ignorance. Je me souviens de toutes tes histoires racontées et de tes
confidences. Alors je souris en repensant à ta bonne compagnie au coin du feu avec un morceau de tarte aux
pommes, un petit café et une goutte de ta mirabelle bien meilleure que la prune Reine-Claude.
Raphael NERAUD 25/05/2016
YVON, Je suis passé récemment à Saulxures et que de changements. J'y ai rencontré des connaissances
communes. Cela fait 2 ans que tu es parti mais je n'oublie pas, surtout nos discussions et nos prévisions météo.
Saches que les derniers évènements familiaux te donnent raison. Ah, nous pouvons en rire. Bravo pour ta
gentillesse et ton humilité.
Raphael NERAUD 25/05/2016
YVON, A ne pas le croire, mais oui, c'est bien vrai. Aujourd'hui, au journal de TF1 de Jean Pierre PERNAUT,
nous avons vu un reportage sur le restaurant Les Roseaux à Seignosse, avec quelques photos d'histoire,
présentant les anciens sur plus de 60 ans, avec tes amis d'enfance dans les Landes, et toi tu es apparu en photo
à côté d'eux, devant nos yeux à l'écran, comme un estivant avec ta salopette et ta casquette à carreaux,
apportant des poissons et des anguilles pour les cuisines, avec ta caravanne au fond du parking. Ouah, c'était
bien toi, il fallait que tu le saches, nous avons été surpris mais c'était bien toi, revenant nous faire un petit
coucou d'outre tombe, de l'au delà. Tu as mérité ces honneurs des LESBATS et en plus à la TV devant des
millions de spectateurs. Ah, tu peux en rire ...
Raphael NERAUD 26/05/2015
YVON, Cela fait un an et je me dis souvent que nous n'avons pas eu assez l'occasion de se voir et de se parler.
C'est parfois trop dur ce temps qui passe ! D'accord comme dit ci-dessus, il m'arrive de te croiser au bord d'une
berge ou à l'orée d'un bois. Cependant, ce n'est pas suffisant ! Cela m'amène à croire certaines de tes réflexions
sur la vie mais sans pour autant réussir à les appliquer. Peut-être faut-il attendre plus de temps pour cette
sagesse d'esprit ?
Madame Françoise FERRERA née ROBERT
Françoise,
Je vous adresse mes remerciements car je vous ai connue à Bouxières aux dames en jouant avec Babeth, Christian, Denis j'ai vu grandir Anne.
Vous m'avez toujours accueillie dans votre maison avec beaucoup de gentillesse. Vous m'avez emmenée en vacances en Espagne avec vous alors que jeune veuve vous aviez déjà fort à faire avec vos enfants.Votre ouverture d'esprit ,votre sens critique m'ont marquée.ET je peux dire que votre engagement social dans la cité ont en étonné plus d'un dans ma famille. je me souviendrai de vous comme d'une mère courage ,toujours vaillante ,et merci aussi pour vos sens de l'humour ,quand on est une ado, cela aide à grandir un peu plus. Merci beaucoup.
Je souhaite de la force et de la sérènité à tous ceux qui vous sont proches, votre famille surtout
Françoise
Madame Georgette CUENA née GRANDCOLAS
Georgette,
Que le temps passe trop vite mais tu es toujours dans nos cœurs. Tu es ma marraine et je t’adorais. J’ai encore beaucoup de beaux souvenirs dans ma tête et ils y resteront encore pour longtemps. Avant les années 80, pendant 4 ans, 2 fois par semaine à Nancy, on se voyait aux « Magasins Réunis » au rayon « Bagages ». Nous discutions un peu ensemble avant que je monte à mon entrainement de judo. J’étais fier d’être ton filleul et Maman, ta sœur, savait que j’étais en bonne compagnie. A partir des années 90, j’appréciais de prendre de tes nouvelles aux moments des fêtes. C’était un bonheur d’être invité chez toi à Champigneulles. J’étais content de t’avoir présenté ma femme et ma fille car Maman ne les a pas connues. Il y avait aussi ton sourire, ta grande gentillesse, ta bonne humeur et ton plaisir à danser. J’aurais aimé encore te voir et autrement que par la pensée. D'autres partent seuls, dans l'oubli et quasiment dans l'indifférence. Toi, c'est tout le contraire. Tu étais la Dame de coeur dans mon jeu de cartes depuis que ma Maman était partie. Donne-lui stp le Bonjour puisque tu l'as rejoint. Que dire de plus, à part que tu me manques. Raphael
Madame Simone ZISSLER née NINOT
Le cœur serré , j'apprends ton décès Simone. Nous avons travaillé ensemble, et tu es devenue une amie. Je souhaite te rendre un hommage sincère en souvenir de la belle personne lumineuse que tu as été .Merci pour tout ce que tu m'as apporté .Repose en paix ma chère Simone, je ne t'oublierai pas.
Monsieur Bernard SMOUTS
Hommage à Bernard, cet homme attentif aux autres, ouvert à la culture et efficace dans ses actions.
Tu nous quittes avec une vie bien remplie avec le souci permanent d'être utile à l'enrichissement de l'Esprit d'Humanité.
L'association "Les Amis de Jacques Koskowitz" se joint à moi pour te saluer et présenter nos condoléances à ta famille.
Monsieur Bernard SMOUTS
Cher beau-frère, tu vas me manquer! Nous ne nous sommes pas beaucoup vus depuis 30 ans, mais heureusement il y a skype et nous avons parlé des heures durant. Je veux te dire combien j'ai toujours admiré ton courage, ta dignité, ta droiture et bien sûr ta bonne humeur en toute circonstance, tes bons mots...Je lis et relis ton dernier mel du 28 décembre. Tu avais encore la pêche, tu te desolais de ne pas pouvoir fêter le Nouvel An avec tes amis, mais tu étais certain que c'était seulement une mauvaise passe. Et aujourd'hui nous sommes orphelins... Bon voyage, Bernard...
Monsieur Jacques NEUFVILLE
bernard et monique anciens collegues retraiter de centre de tri postal de nancy nous presentons nos sinceres condoleances
Madame Alexandra DEPIERREPONT
Sincères condoléances
Merci Alexandra pour toute l'aide apportée à ma maman
Je ne t'oublierai pas repose en paix

Jeannot Auriol
Monsieur René WEISSE
On ne les voient pas
Pourtant elles sont là
Tout autour de Toi
Les Fleurs du Silence
Madame Alexandra DEPIERREPONT
Comme un petit ange tu es venu égayer nos vies dans notre famille et remplis nos cœurs de bonheur. Par ta façon de vivre et celle de penser tu étais la seule à savoir nous guider vers le chemin de la paix et de la liberté. Petite déjà tu nous le montrer ! La positive attitude disait tu et garder la tête haute en avancent sans jamais retourner en arrière en tte circonstances et garder toujours confiance en soi en ne perdant jamais espoir d arriver au but que l on s est donné c est se que tu nous disais à ta nièce Monia et moi. Cette phrase d'ailleurs, on ne l'a jamais oublier. Bien au contraire cela nous a beaucoup aidé à surmonter toutes les difficultés de la vie. Et c est grâce à toi Alexandra. J aurai tant voulu te redire encore merci et te présenter mon second petit ange, mais comme un oiseau une colombe 🕊 tu as pris ton envolle pour rejoindre le paradis des anges. Je t'aime 💜 et tu restera à jamais dans mon cœur 💕.
Madame Maryvonne GREFF née HOTZ
Maryvonne Greff était une personne exceptionnelle, une grand-mère et une mère exceptionnelle, je n'ai jamais su lui rendre, mais je l'aime
Madame Madeleine HUIN née TRIBOULOT
tu sais mémère, j' ai étais fier d'être ton arrière petit-fils pendant 15 ans.
Malgré le temps si dérisoire, je t'aime plus que l' infini qui nous sépare.
Tu est mon arrière grand-mère à jamais et pour ça je te remercie.
Ton arrière petit-fils qui t' aime.
Monsieur Georges BAVARD
HOMMAGE à Georges parti au Paradis des Georges retrouver ses deux frères et sa femme ; nous pleurons sur toi cher Georges avec qui nous avons tellement apprécié la vie, toi si drôle ; tu vas faire rire les anges. Dans nos pensées pour toujours, nous rendons également nos sincères condoléances à la famille.
Monsieur Georges BAVARD
Je suis fort peinée par cette annonce que je viens d’apprendre.
J’ai versé des larmes de tristesse.
J’ai des souvenirs d’enfance très précis qui reviennent en mémoire :
« Quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sous leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir. »

George ! jusqu’à ma mort dans ma mémoire et pour toujours.
Madame Annette PITOY
A ma tante,
J'ai envie de dire qu'elle chienne de vie.
J'ai encore dans mon album de naissance, ta correspondance avec maman, dans laquelle tu lui faisait part en plus de tes félicitations,
de ton "bulletin de santé" et le résultat de tes dernières opération dus à ton arthrose chronique. Et tous cela il y a 30 ans, tous ça pour dire qu’elle ne t'a pas épargner.
Nous étions préparer à ta pertes car à l'annonce de ton cancer, nous te savions condamner. Et oui, 6 mois auparavant nous perdions notre oncle bien aimé, Pierre, partie de la même maladie.
Mais tu as affronter cette maladie, avec je t'avoue ne pas savoir, un courage monstre ou une inconscience folle.
Tu lui as clairement dit Merde et cela nous a permis de nous créer encore quelques souvenirs.
Ta présence inespéré à mon mariage fut un honneur et j'ai essayer de faire de ce jour pour toi une fête, en t'apportant une attention particulière.
Tu as jouer ton rôle de tante envers moi et encore plus envers ma poupée Marine, tes attentions envers elle m'ont toujours extrêmement touchées.
Tu l'as faisait rire aux éclats.
Tu nous as, à tous donner une leçon de courage, je me rappellerai toujours de tes messages me disant que la chimio se passer bien, que tu aller bien et pour finir tu me demander comment nous nous allions.
Le chemin de la maladie vient de se finir, maintenant tu peux enfin te reposer en paix et ne plus souffrir.
Que les anges veillent sur toi et que tu trouve enfin le repos.
Nous t'embrassons une dernière fois. et te disons une dernière fois toute notre affection.
Adieu

La piotte, Ta Nièce, Aurélia et Marine